Idée reçue N°8 : L’hydratation pendant l’effort

En tant que professionnel du sport, j’ai souvent vu beaucoup de boissons entre les mains des sportifs et souvent consommées à tort et à travers…

S’hydrater pendant l’effort est essentiel ! L’eau est le premier besoin du sportif c’est pourquoi nous allons voir ensemble quelques règles simple pour optimiser vos performances.
En effet toute déshydratation, aussi faible soit-elle, altère considérablement nos capacités physiques : à titre d’exemple, une déshydratation équivalente à 1 % du poids corporel entraîne une diminution des capacités physiques de 10 %, mais également des risques accrus de complications musculo-tendineuses à long terme.

L’hydratation selon le type d’effort :

– Pour les efforts inférieur à 1h, l’eau seule suffit hydratez vous dés le début et tout au long de l’effort. Dans l’idéal buvez 2 à 3 petites gorgées toutes les 15 à 20 minutes ( minimum 500 ml/h ). Attention quand même aux boissons trop fraîches qui peuvent accélérer votre transit pendant l’effort.

– Pour les efforts entre 1h et 2h, Privilégiez une de boisson de l’effort isotonique ( type powerade ) suffisamment diluée. Dans l’idéal, buvez 2 à 3 petites gorgées toutes les 15 à 20 minutes ( minimum 500 ml/h ). Certains produits « coup de fouet » peuvent être recommandé en fonction de l’intensité de l’effort ( en fin d’épreuve par exemple ) quand les « batteries sont vides ».

– Pour les efforts supérieur a 2h , Privilégiez une de boisson sur base de maltodextrines ( type isostar long endurance ). Dans l’idéal, buvez 2 à 3 petites gorgées toutes les 15 à 20 minutes ( minimum 500 ml/h ). Vous pouvez aussi consommer toutes les 30 à 45 minutes de petites quantités d’aliments solides : barre de céréales, pain d’épices, fruits secs, pâte de fruits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *