Comment soulager le mal de dos au travail ?

Comment soulager le mal de dos au travail ?

Conseils

Les douleurs dorsales sont la deuxième cause d’absence au travail, après le rhume, et contribuent à environ 93 millions de journées de travail perdues et à 5 milliards d’euros de coûts de soins de santé chaque année.

Il est surprenant de constater que huit personnes sur dix souffriront de maux de dos à un moment ou à un autre de leur vie, et qu’un Français sur quatre en souffre actuellement. Les douleurs dorsales qui durent plus de trois mois sont considérées comme chroniques, un type de douleur dont les neuroscientifiques disent qu’elle affecte plus que le corps physique.

La douleur chronique altère en fait les fonctions cérébrales, altérant l’attention, la mémoire à court terme, le jugement et les aptitudes sociales. En outre, le centre médical de Harvard rapporte que la douleur chronique contribue aux troubles de l’humeur, notamment la dépression et l’anxiété, les troubles du sommeil et les capacités d’adaptation, qui peuvent nuire aux relations avec les amis, la famille et les proches.

La position de votre corps tout au long de la journée est un facteur important de la douleur dorsale et cervicale.

Voici les trois causes les plus fréquentes de douleurs dorsales sont les suivantes

  • S’affaler vers l’avant sur sa chaise
  • Tenir le téléphone entre l’oreille et l’épaule
  • Absence de mouvement pendant la journée de travail

Voici quelques conseils que chacun peut utiliser pour optimiser son poste de travail afin de réduire les douleurs dorsales.

Personnalisez votre chaise et votre bureau

Le Dr Scott Donkin, fondateur de Occupational Health and Wellness Solutions, consulte les milieux de travail sur les questions de sécurité, d’ergonomie et de santé. Il affirme que le fait de se pencher vers l’avant dans son fauteuil écrase les disques du bas du dos et exerce une pression sur le cou et les épaules. Le Dr Erik Peper, de l’université d’État de San Francisco, recommande ces conseils pour vous aider à protéger votre dos lorsque vous travaillez.

  • Soutenez la courbe naturelle de votre colonne vertébrale. Les chaises de bureau doivent avoir un support lombaire, une courbe naturelle vers l’avant au niveau du nombril. Vous pouvez également mettre un oreiller ou une serviette enroulée derrière votre dos pour obtenir cet effet.
  • Ajustez la hauteur de votre chaise de manière à ce que vous puissiez garder les pieds à plat sur le sol et les genoux à un angle de 90 degrés. Vous pouvez également poser vos pieds sur un support, comme un repose-pieds ou même un annuaire téléphonique, pour un soutien supplémentaire.
  • Retirez ou abaissez les accoudoirs pour que vos bras soient à un angle de 90 degrés. Cela vous encouragera à garder les épaules basses, ce que le haut de votre dos appréciera.
  • Maintenez votre moniteur à une longueur de bras environ et à la hauteur des yeux ou légèrement en dessous. Cela vous encouragera à vous asseoir en arrière, au lieu de vous pencher en avant et de vous tordre le cou. Si vous vous trouvez à loucher sur votre moniteur, réglez l’éclairage pour réduire la tension sur les yeux.

Mais le mieux, reste de demander à votre employeur, la possibilité de faire venir un praticien spécialiste des douleurs ostéo-articulaire et donc de pouvoir parler de vos maux au praticien et de demander une chaise ergonomique. Ce qui pour vous, vous soulagera et pour l’entreprise, fera baisser l’absentéiste au travail.

Optimisez vos appels téléphoniques

De nombreuses personnes placent leur téléphone entre leur tête et leur épaule pour libérer leurs mains pendant qu’elles parlent, ce qui leur cause une tension au niveau du cou et des épaules. Essayez les solutions suivantes pour éviter de rentrer votre téléphone pendant vos conversations.

  • Utilisez un casque ou un haut-parleur si votre conversation dure plus de cinq minutes ou si vous devez prendre des notes pendant l’appel.
  • Tenez le téléphone dans votre main et basculez entre votre côté droit et votre côté gauche pendant toute la conversation.
  • Levez-vous et bougez

Être assis (ou même debout) dans une seule position pendant une journée de travail de huit heures peut faire des ravages sur votre corps.

  • Prenez de courtes pauses, ou des micro pauses, une fois par heure pour aller aux toilettes, prendre un verre d’eau, visiter la photocopieuse ou simplement vous étirer. Rester assis pendant de longues périodes peut affaiblir les muscles de votre dos. S’étirer pendant seulement 60 secondes suffit à compenser ces effets négatifs de la position assise.
  • Les chercheurs suggèrent de passer au moins la moitié de vos heures de travail en position debout. Si vous avez un poste de travail assis-debout, alternez entre la position assise et la position debout tout au long de la journée.
  • Le renforcement de vos muscles centraux par des exercices, tels que le yoga, le pilates ou les redressements assis, fait travailler votre ventre ainsi que votre dos, ce qui améliore naturellement votre posture et réduit la douleur.
  • Un corps sans douleur - Nouvelle édition - 160 mouvements correctifs et d'automassage
    Si comme 80 % de la population vous souffrez de douleurs chroniques, maux de dos, de cou, de hanche, de genou, d'épaules… ou si vous travaillez en position assise, ce livre est votre meilleur investis Un corps sans douleur

Leave a Reply

*